Témoignages, remerciements

Oct21
Quelques petites nouvelles du tandem qui est prêt à rentrer chez lui pour partager de nouvelles aventures.
Avec l’automne le tandem s’est équipé d’une pompe et d’un Klaxon !
L’idée était des plus utile avant que nous ne prenions la route pour notre objectif des 100 km.
Nous avons bouclés notre parcours en totalité toujours le long de la Viarhona.
Même si nous avons terminés la sortie avec un sérieux mal au derrière c’était encore un ravissement de pouvoir pédaler ensemble en prenant le temps de trouver notre cadence et de s’encourager pendant les moments de fatigue.
C’est incroyable de constater l’étonnement et le respect que suscite le tandem à la fois par les piétons et les conducteurs de véhicules.
Nous sommes prêts à passer le flambeau du vélo après en avoir demandé un sur notre liste du Père-Noël.
Elodie et Florian

Oct7
Moi, le Cattin artisanal couleur rouge sang, autrefois dévoreur d’espace, troisième compagnon indéfectible de tandémistes épris de grandes chevauchées et de nouvelles frontières, je me morfondais, lamentablement relégué par de modernes montures en un grenier beaujolais.
Et puis, elles sont revenues les fourmis dans les jantes, revenue l’envie de découvrir d’autres lieux sans changer de cadre, de revoir à nouveau mes rayons briller au soleil, de sentir l’air pur aérer mes chambres ailleurs.
Loin des cadences infernales sur les routes internationales, mon maître Franck m’a déniché un petit job peinard entre Dombes, Bresse et Revermont pour sortir de ma retraite et me dégourdir les pédales sur de mignonnes départementales, sous l’oeil bienveillant de Chris et Dom.
Dés qu’un brico-kiné ou un osthéo-mécano m’aura dégrippé la tige de selle, je serai de nouveau familier dans le paysage. Et j’userai de tous mes charmes, foi de Cattin artisanal couleur rouge sang, pour transformer les curieux, les hardies et les téméraires en amoureux des balades à deux.
En attendant, quel heureux moment que ce premier petit tour à Tossiat…
 
Confidences recueillies par Chris

Bonjour
 
Depuis de nombreuses années, je pratique la course à pied car pour moi, malvoyant, c’est le seul sport que je puisse pratiquer tout seul et quand je veux !
Toutefois, la pratique du vélo m’est agréable et j’ai encore le bonheur de pouvoir  pratiquer cette activité dans la campagne profonde de la France en étant accompagné avec quelqu’un juste devant moi ! Mais bon, à utiliser avec prudence !
Et la course à pied nécessite ou recommande parfois de varier les disciplines afin de ménager son organisme ! Et résidant sur Lyon, faire du vélo c’est impossible et pourtant j’aimerais bien en avoir la possibilité !
Alors  pourquoi ne pas essayer le tandem ? J’essaie de voir les diverses associations lyonnaises mais en vain ! Aussi je me rappelle au bon souvenir de ce cher Franck Dogliani que j’ai croisé à diverses occasions et je me souviens qu’il était un fervent pratiquant du tandem et  qu’il avait créé une association CT Formidable !
Alors je le contacte, lui explique mon souhait d’essayer de me lancer dans la pratique du tandem ! Et « bingo » ! Son côté très généreux et à l’écoute, fait qu’il m’accorde le prêt d’un tandem pour une période de plusieurs mois !
Ensuite, je sollicite mes amis sportifs sur Lyon et je trouve Mohsen, un ami, qui me permet d’aller à Cercié pour récupérer le fameux tandem  en juillet 2015 ! Et retour sur Lyon pas très facile, il faut bien le reconnaitre !
Ensuite, le plus difficile c’est de coordonner les emploi du temps pour trouver un pilote ! Je parviens malgré tout à faire plusieurs sorties avec divers amis, plus ou moins doués ou sportifs pour faire de belle sorties aux alentours de Lyon !
Lorsque le 11 novembre, nous remontons sur Cercié pour rendre le tandem, j’ai un p’tit pincement car je me sentais privé d’un  « jouet » avec lequel j’aurais bien continué à m’occuper ! Et en acquérir un, difficile !
Le plus simple est, pour moi, l’adhésion à une association et d’y trouver des pilotes qui puissent nous « convoyer » ! Mais faut-il encore que cette association dispose des vélos pour les mettre à disposition des adhérents ! Et oui, l’investissement d’un tel outil de loisir ne peut se faire à la légère et il demeure important de trouver ses repères et de trouver l’harmonie avec le ou les pilotes !
Dans tous les cas, je remercie l’association CT Formidable de m’avoir permis cette belle expérience que je renouvellerais bien !
 
Bien cordialement
 
Joachim Cardoso